Quelles sont les principales infractions commises par les cyclistes en ville ?

Publié le : 28 septembre 20227 mins de lecture

Le vélo est un moyen de transport de plus en plus populaire, notamment en ville. Pourtant, il est souvent critiqué car les cyclistes ne respecteraient pas les règles de la route. Mais quelles sont ces infractions ?

La complexité d’une mobilité urbaine qui devient multimodale

La sécurité est l’un des principaux enjeux de la mobilité urbaine. En effet, selon une étude de l’OMS, les accidents de la route représentent la seconde cause de mortalité chez les 15-29 ans, juste derrière les maladies infectieuses. Or, les cyclistes sont particulièrement exposés aux dangers de la route. Selon une étude de l’association Prévention routière, ils représentent environ 10% des tués sur la route, alors qu’ils ne représentent que 2% des déplacements motorisés. Les accidents de vélo sont souvent le résultat d’une infraction commise par le cycliste, comme le non-respect du code de la route. En effet, selon une étude de l’association Prévention routière, les cyclistes commettent en moyenne 3,4 infractions par trajet, contre 1,9 pour les automobilistes. Parmi les principales infractions commises par les cyclistes, on trouve le non-respect du code de la route, le non-respect du stop, le non-respect du feu rouge, le non-respect du sens interdit, le non-respect de la priorité, le non-respect de la distance de sécurité, etc. La complexité de la mobilité urbaine est un défi pour la sécurité des cyclistes. En effet, de plus en plus de villes sont encombrées par les voitures, ce qui rend les déplacements en vélo de plus en plus difficiles et dangereux. Par ailleurs, la multiplication des modes de transport (voitures, vélos, scooters, trottinettes, etc.) rend la circulation plus complexe et dangereuse. Enfin, les infrastructures cyclables peuvent être insuffisantes, inadaptées ou mal entretenues. Face à ces challenges, il est important de sensibiliser les cyclistes aux dangers de la route et de leur rappeler les règles de sécurité à respecter.

Griller un feu rouge

Les cyclistes sont souvent vus comme étant les principaux responsables des infractions commises en ville. Pourtant, ils ne sont pas les seuls à être fautifs. Les automobilistes et les piétons sont également responsables de nombreuses infractions. Parmi les principales infractions commises par les cyclistes, on peut citer le fait de griller un feu rouge. Cette infraction est très dangereuse et peut entraîner des accidents. Les cyclistes doivent donc être très prudents lorsqu’ils traversent une intersection. Ils doivent également respecter les panneaux de signalisation et les feux de circulation.

Téléphoner à vélo

Le téléphone portable est devenu un accessoire indispensable pour beaucoup de gens, et il est donc logique que les cyclistes veuillent aussi en profiter. Malheureusement, téléphoner en vélo est une infraction assez courante, car cela peut être dangereux. En effet, il est important de garder les mains libres pour pouvoir contrôler le vélo, et téléphoner en même temps peut être distrayant. De plus, il est interdit de téléphoner sans casque, ce qui est souvent oublié par les cyclistes.

Rouler sur les trottoirs

Les cyclistes ont longtemps été perçus comme une menace sur les trottoirs. Pourtant, de plus en plus de villes mettent en place des aménagements pour les encourager à rouler sur les trottoirs. Les cyclistes peuvent ainsi rouler en toute sécurité et sans danger pour les piétons. Cependant, il est important de respecter quelques règles élémentaires afin de ne pas gêner les piétons et de préserver la sécurité de tous.

Rouler en état d’ivresse

Le nombre d’accidents de la route impliquant des cyclistes a augmenté ces dernières années. La plupart de ces accidents sont dus à des infractions commises par les cyclistes, comme rouler en état d’ivresse. Rouler en état d’ivresse est une infraction grave, car elle peut entraîner des accidents et des blessures graves. Les cyclistes qui commettent cette infraction sont souvent responsables d’accidents de la route, et ils peuvent être poursuivis en justice. Si vous êtes accusé d’avoir commis cette infraction, vous risquez une amende, une suspension ou une annulation de votre permis de conduire, et vous pourriez être poursuivi en justice.

Rouler sous l’emprise de drogues

De nombreux cyclistes prennent des drogues pour augmenter leur capacité à rouler plus vite et à prendre des risques. Les cyclistes sous l’emprise de drogues sont souvent dangereux pour eux-mêmes et pour les autres usagers de la route.

Non port de casque pour les moins de 12 ans

Le port du casque est obligatoire pour les moins de 12 ans. Cependant, de nombreux cyclistes ne respectent pas cette règle et circulent sans casque, ce qui peut être dangereux. En effet, les accidents sont fréquents et les blessures peuvent être graves. De plus, le port du casque permet de se protéger des intempéries et du froid. Les enfants doivent donc être encouragés à porter un casque lorsqu’ils font du vélo.

Rouler sur des voies interdites

Rouler sur des voies interdites est une infraction grave, car cela peut mettre les autres usagers de la route en danger. Les cyclistes doivent donc être conscients des règles de la route et les respecter. En outre, il est important de signaler les infractions aux autorités compétentes, afin que les mesures appropriées puissent être prises pour éviter les accidents.

Dépasser les imitations de vitesse

Le non-respect du code de la route est la principale infraction commise par les cyclistes. En effet, il est courant de voir des cyclistes rouler en dehors des pistes cyclables, sur les trottoirs ou encore de rouler à contresens. Le non-respect de la limitation de vitesse est également une infraction courante. En effet, il est courant de voir des cyclistes rouler à une vitesse supérieure à la limite autorisée ou encore de ne pas respecter les panneaux de stop.

Les amendes prévues en cas d’infraction

L’article 225 du code de la route fixe les principales infractions commises par les cyclistes en ville. Parmi celles-ci, on peut citer : le non-respect du code de la route, le non-respect des feux rouges, le non-respect des panneaux de signalisation, le non-respect de la priorité, le non-respect de la distance de sécurité, le non-respect du sens interdit, etc. Les amendes prévues pour ces infractions sont de 80 euros pour les infractions légères, de 135 euros pour les infractions graves et de 1500 euros pour les infractions les plus graves.

Plan du site