Trottinettes et vélos : peut-on rouler n’importe où en ville ?

Publié le : 28 septembre 20223 mins de lecture

Les trottinettes et vélos sont de plus en plus présents dans les villes. Mais peut-on rouler n’importe où avec ces engins ? Les règles sont-elles claires ? Les usagers sont-ils respectueux ?

Les règles de circulation pour les engins de déplacement électriques

Les règles de circulation pour les engins de déplacement électriques sont assez simples. Ils doivent être conduits sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables et les usagers doivent respecter les piétons. Les engins doivent être équipés d’un avertisseur sonore et d’un éclairage à LED pour être visibles de nuit. Les conducteurs doivent être âgés de 16 ans minimum et doivent porter un casque. Les vitesses maximales autorisées sont de 25 km/h sur les trottoirs et de 50 km/h sur les pistes cyclables.

Les règles de circulation pour les engins de déplacement sans moteur

Les règles de circulation pour les engins de déplacement évoluent en permanence. En effet, de plus en plus de personnes utilisent ces moyens de transport pour se déplacer en ville. Cependant, il est important de respecter certaines règles afin de garantir la sécurité de tous. Par exemple, il est interdit de rouler sur les trottoirs ou de traverser les carrefours en dehors des passages piétons. De plus, il est important de respecter la signalisation et de rouler à une vitesse adaptée aux conditions de circulation. Enfin, il est recommandé de porter un casque et de se munir d’un éclairage pour être visible en cas de faible luminosité.

Que risque-t-on en cas d’infraction ?

En cas d’infraction, il y a plusieurs risques. Tout d’abord, on risque une amende. En effet, si l’on est pris en train de rouler dans une zone interdite, on peut se voir infliger une amende de 35 euros. De plus, on risque de se faire prendre par les forces de l’ordre et de se faire verbaliser. Enfin, on risque de mettre en danger les autres usagers de la route. En effet, si l’on roule dans une zone interdite, on risque de ne pas respecter les règles de circulation et de mettre en danger les autres usagers.

Multiplication des EDP : vers l’évolution du code de la route

La multiplication des engins de déplacement personnel (EDP) a entraîné une évolution du code de la route. Alors que les trottinettes et les vélos étaient autorisés sur les pistes cyclables, ils le sont désormais sur les trottoirs et dans les zones piétonnes. Cette évolution du code de la route s’inscrit dans une logique de favoriser les modes de transport doux et de réduire la pollution atmosphérique. Les EDP doivent cependant respecter certaines règles, notamment en ce qui concerne la vitesse maximale autorisée, afin de garantir la sécurité des piétons.

Plan du site