Est-ce possible de conduire la dirt bike en montagne ?

Le motocross est un sport mécanique extraordinaire. Cela demande de la pratique, mais le sentiment qu’il procure est inégalé. Les courses se déroulent uniquement sur des pistes fermées, car les motos de motocross ne sont pas autorisées sur la route. Lorsque vous vous lancez dans le motocross, vous ne courez pas, vous voulez vous amuser. Mais où peut-on faire du motocross ? Comment tirer le meilleur parti de ce sport passionnant ?

Permis, licence, assurance

Ce n’est pas parce que votre poussette n’est pas légale que vous pouvez l’utiliser n’importe où. Une chose est sûre, vous devez assurer votre moto hors route, même si vous ne la conduisez que sur votre propriété personnelle ! À minima, l’assurance motocross couvre les dommages matériels et corporels aux tiers, qui relèvent de la responsabilité civile. Vous voudrez peut-être souscrire une assurance corporelle pour vous-même ou votre véhicule tout-terrain. Même si vous tombez seul, même si vous heurtez une clôture ou un arbre, vous n’êtes pas en sécurité, ce n’est pas couvert par l’assurance de base.

À noter que cette assurance est comprise dans le prix de la licence ; le club peut vous demander d’obtenir une licence FFM ou UFOLEP lorsque vous souhaitez rouler sur la piste. Il vous sera également demandé de fournir un permis de conduire moto ou CASM pour participer à la piste.

Le site sportsloisirs.fr vous permet d’obtenir beaucoup plus d’informations sur la conduite de la dirt bike en montagne.

Pourquoi faut-il avoir une licence ou un permis en utilisant motocross ?

Une chose est sûre, si vous avez beaucoup de choses à la maison et que vous êtes sûr de ne jamais faire de motocross cargo, ne vous embêtez pas avec un permis ou une licence. Seule l’assurance est obligatoire. Pour pratiquer le motocross en circuit fermé, il faut être titulaire d’une licence (FFM ou UFOLEP) et d’un CASM (certificat MotoGP) dès l’âge de 12 ans, ainsi que d’une assurance responsabilité civile.

Pour rouler chez vous ou sur un chemin privé, il vous faut au minimum une assurance responsabilité civile. Si vous avez un vélo d’enduro et non un vélo de motocross, et seulement si vous en avez, votre vélo est légal. Bien sûr, vous devez avoir un permis moto pour conduire sur la route. Il doit comprendre la plaque d’immatriculation, les feux (avant et arrière), les rétroviseurs et les clignotants.

Si vous n’avez pas de permis moto ou si votre moto est une moto de cross, vous devez transporter vos sports mécaniques sur une piste, comme une remorque. En ce qui concerne les sports mécaniques, il est recommandé de bien choisir sa moto et son équipement.

Où faire du motocross ?

Soyons clairs dès le départ : avec un vélo de motocross non-légal, vous êtes limité à rouler sur un terrain hors route. Le motocross est strictement interdit sur les voies ouvertes aux transports en commun. Rassurez-vous, vous pouvez trouver un endroit pour faire du motocross, la France est partout, il vous suffit de pouvoir transporter vos sports mécaniques comme décrit ci-dessus. Veuillez consulter votre club cycliste le plus proche ! Avec une enduro, par contre, vous pouvez rouler sur des chemins qui autorisent les véhicules à moteur. Comme vous pouvez le voir, l’enduro est équipée de phares, de clignotants et de plaques d’immatriculation pour assurer l’homologation routière. N’oubliez pas que vous devez avoir un permis moto à ce stade. À noter que le chemin ou le terrain que vous empruntez ne fait pas l’objet d’un arrêté vous interdisant d’y entrer.

Nous vous recommandons notre documentation spéciale équipement motocross. Sachez que pour concourir, vous devez avoir des vêtements de protection pour vos bras, ainsi qu’une protection dorsale et thoracique. Bien sûr, des gants en cuir ou similaires sont également indispensables, tout comme des bottes de protection et un casque intégral.

Quelles infractions j’encours en motocross sur la route ?

La législation sur le motocross est claire : si vous roulez en motocross sur des chemins de terre non autorisés, vous serez passible d’une amende de niveau 5, avec une amende maximale de 1 500 euros. Si vous conduisez sans permis ni carte grise, vous encourez la même amende, cette fois pour avoir déplacé votre MX. La police peut même confisquer votre moto, alors faites attention.

Source : Fonction publique, mars 2020. Dans l’ensemble, vous pouvez faire du motocross sur un terrain adapté et réglementé et emporter votre permis et votre assurance avec vous.

N’oubliez pas votre carte grise ! Si vous voulez absolument faire du tout-terrain sur des chemins de terre publics, optez pour l’enduro. Pensez également à vous équiper pour pratiquer vos passions en toute sécurité. Vous avez acheté un mini vélo ou un quad non homologué, moto cross, pocket bike, pit bike, dirt bike ? Vous devez faire une déclaration d’achat.

Toute modification doit également être signalée par la suite (vol, vente, etc.). Vous recevrez un numéro d’identification à graver sur la machine. L’accès n’est autorisé que sur un terrain spécialement aménagé à cet effet : circuit homologué, terrain adapté.