5 conseils pour se familiariser avec les VAE

Publié le : 27 septembre 20225 mins de lecture

Les vélos électriques ont le vent en poupe, et les achats de vélos ont considérablement augmenté depuis quelques années. Mode de transport pratique et écologique, bon pour la santé, le vélo électrique profite aussi de la multiplication des voies et infrastructures dédiées au vélo dans les villes. Si vous n’êtes encore adeptes, nous avons compilé pour vous 5 conseils qui pourraient vous décider à adopter cette pratique.

Ne pas écouter les idées reçues sur le vélo électrique

Il existe de nombreuses idées reçues sur les vélos électriques, mais il est important de ne pas les écouter. Les vélos électriques sont parfaits pour ceux qui veulent se déplacer sans trop de effort, mais ils ne sont pas réservés aux personnes âgées ou en surpoids. En effet, ils peuvent être utilisés par tout le monde, quel que soit son niveau de fitness. De plus, ils sont parfaits pour les trajets de longue distance, car ils vous aideront à garder votre énergie tout au long de votre trajet. Pour en savoir davantage sur les avantages et les inconvénients du vélo électrique, cliquez ici.

Comprendre le fonctionnement et les règles qui encadrent les VAE

Il est important de comprendre le fonctionnement et les règles qui encadrent le vélo à assistance électrique, afin de pouvoir l’utiliser en toute sécurité. La vitesse maximale autorisée pour les VAE est de 25 km/h. Cependant, il est important de se rappeler que cette vitesse peut être limitée par les conditions de circulation et de la chaussée. Il est également important de respecter les panneaux de signalisation et de ne pas dépasser la vitesse permise.

Augmenter le potentiel d’autonomie en désactivant l’assistance électrique

L’assistance électrique est une caractéristique des vélos électriques qui permet aux cyclistes de profiter d’une poussée supplémentaire lorsqu’ils pédalent. Cette poussée peut être extrêmement utile pour les personnes qui ont des difficultés à pédaler, mais elle peut aussi être un obstacle pour les personnes qui veulent développer leur potentiel d’autonomie. Les vélos électriques sont de plus en plus populaires, mais ils ne sont pas sans controverses. Certains cyclistes estiment que l’utilisation de l’assistance électrique enlève tout le challenge et le plaisir du vélo. D’autres, en revanche, voient les vélos électriques comme une excellente façon de se déplacer sans avoir à fournir un effort physique important. Si vous voulez développer votre potentiel d’autonomie, il est important de désactiver l’assistance électrique de votre vélo électrique. Cela vous obligera à pédaler plus fort et à développer votre force et votre endurance. En désactivant l’assistance électrique, vous serez également en mesure de mieux contrôler votre vélo et de réagir plus rapidement en cas de situation difficile.

Garder un rythme de pédalage souple et régulier

Il est important de garder un rythme de pédalage souple et régulier lorsque vous vous entraînez avec les VAE. Cela vous aidera à améliorer votre endurance et à réduire les risques de blessure. Vous devez vous concentrer sur votre respiration et votre technique de pédalage, en maintenant votre cadence à environ 60-70 RPM. Si vous vous sentez fatigué, ralentissez votre allure et prenez une pause si nécessaire.

Commencer par des trajets courts pour travailler l’anticipation

Si vous souhaitez vous familiariser avec les vélos à assistance électrique (VAE), commencez par de courtes distances. Cela vous permettra de mieux anticipation les différentes situations rencontrées sur la route. Vous pourrez ainsi mieux maîtriser votre vélo et être plus à l’aise lors de vos trajets. De plus, en commençant par de courtes distances, vous pourrez mieux vous concentrer sur les différentes sensations que vous ressentez. Vous pourrez ainsi mieux les maîtriser et être plus à l’aise lors de vos trajets.

Plan du site